Archive de la catégorie ‘The painter’s link’

Dimanche 20 septembre 2009

corsetmisstigri.jpg

 Voici une artiste nantaise que j’aime beaucoup, Misstigri, ses personnages sortent tout droit d’un univers poétique et fantastique. C’est la malice au féminin !

 misstigri12.jpg misstigri1.jpg misstigri14.jpg misstigri8.jpg 

Mardi 15 septembre 2009

William A. BOUGUEREAU

En sublimant le corps féminin, il s’est fait une réputation de peintre de la femme, notamment auprès de collectionneurs américains. A ses débuts, il s’est inspiré de la mythologie grecque puis, à la suite d’un deuil, il s’est orienté vers les thèmes religieux. Ce n’est que tardivement que l’ensemble de son oeuvre a été redécouverte.

 

 

letoileperdue.jpglecrpuscupe.jpglaurore.jpg 

Mercredi 2 septembre 2009

La peinture est une gourmandise pour les yeux. Elle permet de voir le monde à travers d’autres yeux, ceux du peintre, de saisir ses émotions en face du modèle.

Parmis mes préférences : Amedeo Modigliani et son modernisme, ses tons chauds et ses traits fins qui délimitent parfaitement les différentes zones du tableau et accentuent la perspective. Contrairement au titre de la catégorie (the painter’s link « la retouche du peintre »), Modigliani ne retouchait jamais ses peintures.

 dans The painter's link modigliani2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gustav Klimt est pour moi le maître de la « Sécession Viennoise », un mouvement apparenté à l’art nouveau français. Ses représentations de la mythologie sont très énigmatiques et richement ornées. Sa « période or » le pousse au sommet de son art comme le prouve le « portrait d’Adèle Bloch » et « le baiser ». Ces toiles sont d’autant plus précieuses qu’il utilisait de l’or pour les réaliser.

copiedeportraitdadeleblochbauer.jpg